Le proc_s visant l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, poursuivi pour avoir publi_ des caricatures de Mahomet en f_vrier 2006, s’est ouvert mercredi 7 f_vrier au tribunal de grande instance de Paris. Selon les plaignants, l’Union des organisations islamiques de France, la Grande Mosqu_e de Paris et la Ligue islamique mondiale, l’hebdomadaire, en publiant ces caricatures danoises, a commis “un acte d_lib_r_ d’agression visant _ heurter” les musulmans. L’action a _t_ engag_e contre deux des douze caricaturistes de Charlie Hebdo et contre un dessin de “une” de Cabu. La d_fense de l’hebdomadaire a notamment fait citer comme t_moins Fran_ois Bayrou et Fran_ois Hollande.

Share Button

Sources